Partagez l'article

123ème journée, Dimanche 28 Avril

 

La journée s’annonce intéressante, le vent et revenu, le cap est correct, nous ne remontons plus.

Là c’est direct Porto Rico, en fin de semaine, nous ne serons plus très loin d’une côte et en plein trafic, il sera temps que l’on nous embarque car nous allons perturber la sécurité…

Après avoir mis en boîte, le lever du soleil, je profite de la fraîcheur matinale installé sur le perchoir, où je laisse mon corps suivre les mouvements de mon compagnon.

C’est alors que 60 mètres devant moi un jeune coryphène monte verticalement, sur plus de 3 m de haut puis au sommet se retrouve parallèle à la surface, pour repiquer à la verticale, j’ai eu la chance d’assister à des ballets de dauphins, avec leurs saltos arrière et des sauts vrillés, mais jamais une telle figure comme une fusée qui jaillit. Hier j’ai aperçu 2 espadons qui ont dû vitaminer la dorade…

Et puis enfin vu des bancs d’exocets (poissons volants) qui survolent la surface et puis des cris attirent mon attention, c’est un sterne arctique, puis deux puis cinq qui chassent et tapent dans le garde-manger… Après 2 heures, il laisse la place à la frégate qui tourne plus calmement.

Comme je vis en décalage horaire dans les deux sens, c’est-à-dire qu’à 2 h du matin ici je déclenche ma balise ce qui fait 8 h en France pour que ma position apparaît chez tous ceux qui voyage avec nous, ensuite je repique, bref la sieste s’impose. Alors que je dormais, j’entends des voix en particulier une voix de femme, premières pensées : une Sirène… Incroyable… Et puis ça persiste, comme je lis la bible est-ce Deborah ? Endormi je passe la tête à l’extérieur et aperçois un Catamaran de 18 mètres avec 3 personnes à bord qui me croise, quelques signes et puis la VHF en fonction, nous échangeons quelques mots :

Avez-vous besoin de quelque chose ?? Oui, avec plaisir et tout va bien, si vous avez quelques fruits j’en veux bien…

Ok, nous vous préparons un sac et nous faisons demi-tour… Ok merci…

Quelle surprise et durant plus d’une heure, la cambuse fut regarnie par le MELCHIOR en provenance de Martinique pour la Corse par les Açores…

Je suis tranquille pour tout le mois de Mai et donc ce soir au menu gigot d’agneau en sauce préparé maison avec de la semoule de couscous, ce fut un repas dominical et il en reste pour demain soir…

Plus de 4 mois sans viande, j’ai apprécié et puis l’on s’est dit au revoir et chacun a repris sa route et comme pour le RON BROWN, je les ai accompagnés jusqu’à l’horizon…

Je sais qu’ils vont rassurer le Cross et leur faire savoir mon souci de récupération…

C’est la magie de l’océan…

Très bonne soirée ou journée à tous !

Bonne nuit aux futurs navigateurs Achilleas, Edgar, Pol, Ptit Louis

 

Position : 22*735. N.    061*483.  O.   

Effectué : 29 nm = 53 kms    

_________________________________________________________________________________________________________________________________________

 123th day, Sunday 28th April

 

The day promises to be interesting, the wind and return, the course is correct, we are no longer going up. There it is direct Puerto Rico, at the end of the week, we will not be far from a coast and in the middle of traffic, it will be time to board us because we will disrupt security….

After canning, at sunrise, I enjoy the morning freshness on the perch, where I let my body follow the movements of my companion.

It is then that 60 meters in front of me a young Mahi Mahi climbs vertically, on more than 3 m high then at the top is parallel to the surface, to transplant vertically, I had the chance to attend dolphin ballets, with their back saltos and twisted jumps, but never such a figure as a rocket that spouts out. Yesterday I saw 2 swordfish that must have vitaminized the sea bream….

And then finally saw schools of exotic fish (flying fish) that fly over the surface and then screams attract my attention, it’s an Arctic tern, then two and then five that hunt and hit the pantry…. After 2 hours, he gives way to the frigate which turns more calmly.

As I live in time difference in both directions, that is to say that at 2 am in the morning here I activate my beacon which makes 8 am in France so that my position appears to all those who travel with us, then I transplant, in short, the nap is essential. While I was asleep, I heard voices, especially a woman’s voice, first thoughts: a Mermaid… Incredible…. And then it persists, as I read the Bible, is it Deborah? Asleep I passed my head outside and saw an 18-metre catamaran with 3 people on board crossing me, some signs and then the VHF on, we exchanged a few words:

Do you need anything??? Yes, with pleasure and everything is fine, if you have some fruit I would like some….

Okay, we’ll pack you a bag and turn around…. Okay, thank you…

What a surprise and for more than an hour, the lazarette was refilled by the MELCHIOR from Martinique to Corsica by the Azores….

I am quiet for the whole month of May and so tonight on the leg of lamb in sauce menu prepared homemade with couscous semolina, it was a Sunday meal and there are some left for tomorrow evening….

More than 4 months without meat, I enjoyed it and then we said goodbye and everyone went back on their way and as for the RON BROWN, I accompanied them to the horizon…

I know that they will reassure the Cross and let them know my concern for recovery…

It’s the magic of the ocean….

Have a great evening or day at all!

Good night to the future sailors Achilleas, Edgar, Pol, Ptit Louis

 

Position: 22*735. N.    061*483.  O.   

 Performed: 29 nm = 53 kms    


Partagez l'article