Partagez l'article

119ème journée, Mercredi 24 Avril
 
Oui nous avons tourné en rond c’est la plus petite distance depuis le départ…
 
En plus, je suis arrivé à la longitude de la Martinique et bien Éole tient à nous garder car nous sommes repartis vers le Nord-Est et jusqu’à demain où des vents du Nord doivent nous repositionner…
 
Mes amis l’arrivée au-delà de la Martinique, c’est pour Dimanche… Fin de ce périple…
 
Mais pas de la destination, ça m’a l’air compliqué mais c’est une habitude chez nous de faire compliquer, lorsqu’on peut faire simple. J’ai toujours eu du mal à supporter les moulins à vent et là, ça tourne sec avec du force 8.
 
Il est hors de question que pour me faire récupérer, j’abandonne mon compagnon et assiste à son immersion…
600 kgs, 3 mètres sur 2 mètres : Les amarres sont en places… Étonnant que l’on ne puisse pas nous faire embarquer dans une huitaine de jour où je serai assez proche des côtes. Hier, un ami m’a envoyé la carte des Navires autour de nous (merci Didier) ils sont des dizaines…
Surtout si le navire descend vers le Sud, au vent de la Martinique il nous remet à l’eau et une équipe est déjà prête pour venir nous remorquer…
Voilà ce qui est simple !
Et bien, nous allons faire compliquer c’est à dire je vais rester dans ma capsule avec tous les risques que cela comporte, ça va durer encore un mois et puis j’arriverai où Dieu le veut s’il y a un port, ce sera parfait, si c’est dans un endroit perdu et bien les locaux garderons un souvenir de mon passage.
 
J ’ai une explication à la lumière d’il y a quelques jours, effectivement c’est un navire qui a fait demi-tour, car cette nuit un Navire arrivant sur mon tribord (droite) avec une route assez dangereuse pour nous, il n’y aurait pas eu collision mais j’aurai entendu ses machines…
Appel radio néant, signal lumineux néant, mais le navire n’était pas si fantôme que ça car il a mis un coup de barre à 90 degrés et a disparu derrière l’horizon…
 
Suite à la carte dont je parlais plus haut, le NAVAREA 4 a délimité un périmètre de sécurité, c’est pour cela que je ne vois pratiquement pas de navires et celui-ci a dû se faire tirer les oreilles…
Bravo Messieurs, JE vous remercie et NOUS vous remercions… Thank you !
 
MERCI : GILLES pour votre soutien actif, merci pour votre générosité, avec vous et tous les autres nous allons y arriver…
SOMA : J’ai demandé que toute la partie immergée de la coque soit renforcée, à cause de l’agressivité des orques qui est redoutable… Lire Steven Callahan j’ai bien vu le requin Tigre (il a été identifié) comment il était curieux de cette forme sous-marine ou la quille est assimilée à une nageoire pectorale et les stabilisateurs de chaque côté comme à des nageoires caudales, à 10 reprises il est venu sous le Tonneau pour vérifier…
ARLETTE : J’estime 1 kilo par mois que j’ai perdu actuellement comme nous repartons pour un mois de plus Et bien depuis quelques jours je rationne, surtout que je n’ai plus de flèches et ma canne est très mal équipée…
MIMI : Canalais ??
DIANE : Pour moi, ce sera fini lorsque mon compagnon sera dans un conteneur direction le Havre après j’envisagerai la suite… La sortie ne va pas être facile (voir plus haut) …
NAT et PIERRE : Le GR20 sur l’année prochaine, mais en septembre, c’est Lourdes, ce sera un bon entraînement en endurance. Et j’espère que je ne serai pas seul et que pas mal d’internautes en cours de route se joindrons pour des soirées sympas.
PHILIPPE : Bravo d’entreprendre la traversée à la rame, je peux te mettre en rapport avec Christophe Papillon qui est parti 3 semaines avant moi et qui en a bavé à cause du manque d’Alizées.
Xavier lui qui était parti l’année dernière aussi de El Hierro, il a mis 71 jours, il n’avait jamais ramé auparavant et puis te mettre en relation avec Shirley qui elle après huit jours c’est fait hélitreuillée son bateau mal préparé par un chantier négligeant, va repartir en fin d’année.
J’ai pas mal de matériels qui peut t’intéresser et te faire des économies.
 
Bonne soirée à tous et à mes compagnons Achilleas, Edgar, Pol, Ptit Louis
 
 
Position : 21*477. N. 060*516 W.
 
Effectué : 5 nm = 9 kms
 
 
__________________________________________________________________________________
 
119th day, Wednesday 24th April
 
 
Yes, we went in circles it’s the shortest distance since the start….
 
In addition, I have reached the longitude of Martinique and well Aeolus wants to keep us because we have headed back to the Northeast and until tomorrow when northerly winds have to reposition us…
 
My friends, the arrival beyond Martinique is for Sunday…. End of this journey….
 
But not from the destination, it seems complicated to me, but it’s a habit for us to make it complicated, when we can make it simple. I’ve always had a hard time with windmills and now it’s running dry with force 8.
 
It is out of the question that to make me recover, I abandon my companion and attend his immersion…
600 kg, 3 meters by 2 meters: The moorings are in place… Amazing that we can’t be taken on board in an eight-day period when I’ll be quite close to the coast. Yesterday, a friend sent me the map of the Ships around us (thanks Didier) they are dozens…
Especially if the ship goes down south, in the wind from Martinique it puts us back in the water and a team is already ready to come and tow us…
That’s what’s simple!
Well, we’re going to make it more complicated, that is to say I’m going to stay in my capsule with all the risks involved, it’s going to last another month and then I’ll arrive where God wants me to arrive if there’s a port, it’ll be perfect, if it’s in a lost place and well the locals will keep a memory of my passage.
 
I have an explanation in the light of a few days ago, indeed it is a ship that has turned around, because tonight a ship arriving on my starboard (right) with a route dangerous enough for us, there would not have been a collision but I would have heard his machines…
Radio call nothingness, light signal nothingness, but the ship was not that ghostly because it helmed at 90 degrees and disappeared behind the horizon….
 
Following the map, I mentioned above, NAVAREA 4 has defined a security perimeter, which is why I hardly see any ships and this one had to have his ears pulled…
Bravo Gentlemen, I thank you and WE thank you… Thank you!
 
THANK YOU: GILLES for your active support, thank you for your generosity, with you and all the others we will succeed…
SOMA: I asked that the entire submerged part of the hull be reinforced, because of the aggressiveness of the killer whales, which is formidable…. Read Steven Callahan I saw the Tiger shark (it was identified) how curious he was about this underwater form or the keel is likened to a pectoral fin and the stabilizers on either side as caudal fins, 10 times he came under the barrel to check….
ARLETTE: I estimate 1 kilo per month that I have lost currently as we are leaving for another month Well since some days I ration, especially since I no longer have arrows and my cane is very poorly equipped….
DIANE: For me, it will be over when my companion is in a container towards Le Havre after I will consider the next step… The exit will not be easy (see above) …
NAT and STONE: The GR20 over the next year, but in September, it’s Lourdes, it will be a good endurance training. And I hope I won’t be alone and that a lot of Internet users along the way will join in for fun evenings.
PHILIPPE: Well done with the rowing crossing, I can put you in touch with Christophe Papillon who left 3 weeks before me and who has been through a lot because of the lack of trade winds.
Xavier, who had also left El Hierro last year, took 71 days, he had never rowed before and then put you in contact with Shirley who after eight days had her boat hoisted badly prepared by a negligent shipyard, will leave at the end of the year.
I have a lot of equipment that can interest you and save you money.
 
Good evening to all and to my companions Achilleas, Edgar, Pol, Ptit Louis
 
Position: 21*477. N. 060*516 W.
 
Performed: 5 nm = 9 kms
 

Partagez l'article