Partagez l'article

117ème journée, Lundi 22 Avril

 

 En fin de matinée, le temps se calme pour revenir à Force 4. La mer est correcte et dans la direction du vent, le Tonneau se comporte très bien.

Hier, j’ai pris du plaisir depuis le perchoir, à suivre mon compagnon dans ces mouvements, se tortillant comme une anguille qui s’échappe, c’est lui qui se dirige face aux vagues agressives.

Il se relève et puis il accélère et pars en avant en se couchant sur le flanc à 20 degrés, des fois à 25… et puis ça se redresse, tortille un peu de l’arrière et à nouveau c’est reparti !

Plus les jours passent, plus Le Tonneau est léger, plus il est volage et se déplace plus vite…

Je privilégie la vitesse au confort, il suffit de remplir les jerrycans d’eau de mer et la stabilité sera accrue.

Le fait que mes 60 kilos passe d’un bord à l’autre, l’inclinaison me suit.

Au début, jamais je n’aurai pu rester à 2 m de haut pour assister à ses roulis et tangage. J’ai confiance aux 45 kilos de plomb que nous avons rajouté à l’issue des premiers essais, Il est vrai que les creux étaient de 3 m et toute les huit secondes c’est la même escalade de par l’arrière.

Par contre à l’intérieur, face au hublot calé dans le siège baquet, je ne suis plus le surfeur du perchoir mais un vrai pilote de chasse.

Et puis, j’ai eu la visite d’un puffin qui plane très nerveusement puis il se pose 100 m devant et lorsque vous êtes à 20 m, il repart et fait son tour, se repose, t’attend.

Et ainsi de suite, je fus étonné qu’il soit seul, j’espère qu’il reviendra me présenter sa ou ses compagnes…

Lors d’une précédente traversée, ils m’ont accompagné très longtemps, c’était sur le chemin retour vers la France, il y a des périodes sans vent qui durent jusqu’à 3 jours, j’en profitai pour nager et peut-être arriver à les approcher à moins d’un mètre… très familiers.

Rien de particulier, c’est la première fois qu’en 24 h le cap est du 200* c’est super !

Dommage que ce soit maintenant, on va dépasser le point le plus bas, mais dans quelques jours nous remonterons, j’espère que nous allons dépasser ce méridien d’arrivée puis rentrer à la Maison après 4 mois sur les flots !

Très bonne soirée à tous, sans oublier mes petits compagnons Achilleas, Edgar, Pol, Ptit Louis…

 

Position : 22*930. N.   060*138. O.              

 Effectué : 41 nm = 76 kms

 Profondeur = 5 510 mètres

 

 ___________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

 

117th day, Monday 22th April

 

In the late morning, the weather calmed down to return to F4. The sea is correct and in the wind direction, the Tonneau behaves very well.

Yesterday, I had fun from the perch, following my companion in these movements, squirming like an escaping eel, it is he who is heading towards the aggressive waves.

He gets up and then he accelerates and goes forward by lying on his side at 20 degrees, sometimes at 25 degrees… and then it gets up, squirms a little from the back and again it’s gone again!

As the days go by, the lighter the barrel is, the more fickle it is and moves faster…

I prefer speed to comfort, just fill the jerrycans with sea water and the stability will be increased.

The fact that my 60 kilos goes from one side to the other, the inclination follows me.

At first, I would never have been able to stay 2 m high to watch its rolling and pitching. I have confidence in the 45 kilos of lead that we added at the end of the first tests, It is true that the troughs were 3 m and every eight seconds it is the same climb from the back.

On the other hand, inside, facing the window in the bucket seat, I am no longer the surfer of the perch but a real fighter pilot.

And then I had the visit of a shearwater that glides very nervously then he sits 100 m in front and when you are 20 m away, he leaves and goes around, rests, waits for you.

And so on, I was surprised that he was alone, I hope he will come back to introduce me to his companion or companions…

During a previous crossing, they accompanied me for a very long time, it was on the way back to France, there are periods without wind that last up to 3 days, I took the opportunity to swim and maybe manage to approach them less than one meter… very familiar.

Nothing particular, it’s the first time in 24 hours that the heading is 200* it’s great!

Too bad it’s now, we’re going to pass the lowest point, but in a few days, we’ll go up, I hope we’ll pass this meridian of arrival and then come home after 4 months on the waves!

Very good evening to all, without forgetting my little companions Achilleas, Edgar, Pol, Ptit Louis…

 

Position: 22*930. N.   060*138. O.             

 Performed: 41 nm = 76 kms

 Depth = 5 510 meters


Partagez l'article