Partagez l'article

113ème journée, Jeudi 18 Avril

 

C’est un temps de rêve pour faire une promenade en pédalo…

Dans la nuit, au cours d’un tour d’horizon, mes copines en troupeau sont là autour de mon Tonneau dormant allongées sur le côté comme des sardines en boites…

Inutile de me mettre à l’eau il suffit de me pencher pour récupérer un tartare tout frais.

La plus proche sera celle sacrifier… Je tire, elle est bien fléchée, évidemment la puissance de la flèche non freinée par l’eau et la puissance de la bête et bien celle-ci s’en va avec la banderille… Moment très pénible d’imaginer la suite pour cette belle créature, plus de flèche et je m’en réjouis, je ne mérite pas après un tel acte, de chasser depuis un fauteuil… ça n’a aucun mérite, même si le corps réclame…

Puis dans la journée, c’est le moment avec le smartphone de prendre quelques photos de l’extérieur durant 15 minutes, mon fidèle compagnon est mis en boîte sous tous les angles…

Et puis arrive mon moment de farniente sur le toit et en ensuite lecture sur la bannette…

Alors que je finissais la lecture de mon dernier livre (La Bible pour enfants) très imagé, et cela me convient bien, j’entends un léger craquement et un choc assez violent sous la coque

Aussitôt mes pensées vont vers un tronc que nous avons percuté, je sors et oh surprise un intrus de plus de 3,50 mètres de long qui s’est invité… Race magnifique de requin qui inspecte la coque tout en se retournant, c’est un vrai ballet !!!

Il est suivi par toutes mes copines qui derrière lui forme un cortège, il fut très intrigué et édité par la forme de la coque et puis après des minutes de va et viens sous la coque, tout ce petit monde est reparti…

J’imagine les orques, qui a plusieurs, vous percutent la coque, j’ai lu le récit de Steven Callahan, percuté après avoir quitté les Canaries et qui est resté 98 jours dans son radeau de survie…

A ma demande Lucien a renforcé les fonds, par la suite je suis allé inspecter la coque, sans traces apparentes, seul un de mes deux compagnons était présents…

Bonne soirée à tous !

Je salue les 4 mousquetaires : Achilleas, Edgar, Pol, Ptit Louis.

A très vite…

 

Position : 22*625. N.   058* 115.    O.

Effectué : 17 nm = 31 kms

 

 ___________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

 

113th day, Thursday 18th April

 

It’s a dream time to take a pedal boat ride…

In the night, during a tour of the horizon, my friends in herds are there around my sleeping barrel lying on their side like sardines in cans….

No need to get into the water, just bend down to get a fresh tartar.

The closest will be the one to sacrifice…. I shoot, it is well marked, obviously the power of the arrow not slowed down by water and the power of the beast and well this one goes away with the banderillos… Very painful moment to imagine the continuation for this beautiful creature, more arrow and I rejoice, I do not deserve after such an act, to hunt from a chair… it has no merit, even if the body claims…

Then during the day, it’s time with the smartphone to take a few pictures from the outside for 15 minutes, my faithful companion is boxed from all angles….

And then comes my moment of idleness on the roof and then reading it on the bunk…

As I was finishing reading my last book (The Children’s Bible), very colorful, and that suits me well, I hear a slight crackling sound and a rather violent shock under the hull

As soon as my thoughts go to a trunk that we hit, I leave and oh surprise an intruder more than 3.50 meters long who invited himself… A magnificent breed of shark that inspects the hull while turning over, it’s a real ballet!!!!

He is followed by all my friends who behind him form a procession, he was very intrigued and edited by the shape of the hull and then after minutes of going back and forth under the hull, all this little people left…

I can imagine the killer whales, which have several of them, hitting you on the hull, I read Steven Callahan’s story, hit after leaving the Canaries and stayed 98 days in his life raft…

At my request Lucien reinforced the bottom, then I went to inspect the hull, without any visible traces, only one of my two companions were present…

Good evening, everyone!

I greet the 4 musketeers: Achilleas, Edgar, Pol, Ptit Louis.

See you soon….

 

Position: 22*625. N.   058* 115.    O.

Performed: 17 nm = 31 kms


Partagez l'article