Partagez l'article

111ème journée, Mardi 16 Avril

 

Quelle triste nouvelle… On est habitué aux catastrophes naturelles, mais celle-ci va rester gravée pour très longtemps, la verrai-je reconstruite ? Malheureusement, je ne pense pas mais il me tarde de connaître les résultats de l’enquête afin de ne pas revivre une telle tragédie…

Personnellement, avec le décalage horaire, j’ai suivi l’évolution jusqu’à 3 h du matin d’ailleurs merci Liliane pour les informations en continu.

Merci HENRY de me rappeler le « Tani-Otoshi » (chute dans la vallée) que de belles virées avec et les soirées à 16 dans le carré, ce n’était pas triste, on rêvait des îles, des horizons nouveaux on pouvait nous n’avions pas 30 ans…

CÉLESTE, très joli prénom, je vous regarde tous les soirs… Laissez vos coordonnées à Audrey, je suis d’accord pour rencontrer l’équipe des Sipionautes. Merci pour votre suivi et soutien.

J’en profiterai pour des dédicaces du livre.

PETER : Mais j’ai une très belle retraite, je me laisse porter, aucun stress, c’est mon voyage…

CAT : Non je ne suis pas pressé, j’ai de la nourriture dans les coffres jusqu’au 15 Mai en réduisant, je peux rester jusqu’à fin Mai et puis je vais dans une semaine rentrer sur la route des Goliath…

AIMÉE : Et oui je suis trop au Nord, il faudrait que vers la fin du mois, un capitaine sympa nous embarque, ce sera la FIN de cette traversée, pour nous déposer au vent de la Martinique, où des amis viendront nous remorquer. Je ne vois pas d’autres solutions peut-être que JACO pourra m’aider à contacter un navire ou les Autorités ou le CROSS qui me surveille ainsi que le NAVAREA.

SIMON : Oui je regretterai mon île flottante, 4 mois d’un confort tout à fait suffisant où je subis par accoutumance de moins en moins le tangage et roulis. Ce décor en perpétuel changement où 2 poissons de 10 cms attirent mon attention, les levers et couchers de soleil, oui ça va me manquer… Mais ce sera compensé par les chênes qui retrouvent leur feuilles, les premières girolles  ou sur le bassin traquer les poissons, la pêche à pieds sur les vases et dormir à bord du voilier dans un coin secret…

MERCI HANA et PASCAL pour vos messages.

Il n’y a rien d’héroïque FRANCOISE, c’est un rêve qui se réalise. Les Héros ils étaient là… La nuit dernière sur les échelles, à des dizaines de mètres au-dessus du sol, pas facile de tenir une lance et si près des flammes. Leur objectif était de maîtriser au plus vite… Je les en remercie, ils ont toute mon admiration.

MERCI pour votre soutient au Numéro 145. CHRISTELLE et LÉO le surdoué du Piano, je te souhaite de tout cœur de réussir cet examen, je penserai à toi, bonne chance.

Et puis bonne soirée aux moussaillons qui pourront prier pour Notre Dame… Achilleas, Edgar, Pol, Ptit Louis.

Position : 22*482. N.   057*409.   0.

Effectué : 29 nm = 55 kms

Profondeur : 4 720 mètres

 

111th day, Tuesday 16th April

What sad news… We are used to natural disasters, but this one will remain engraved for a very long time, will I see it rebuilt? Unfortunately, I don’t think so, but I look forward to hearing the results of the investigation so that I don’t have to go through such a tragedy again…

Personally, with the time difference, I followed the evolution until 3 am, thank you Liliane for the continuous information.

Thank you, HENRY, for reminding me of the « Tani-Otoshi » (fall in the valley) that beautiful trips with and evenings at 16 in the square, it was not sad, we dreamed of the islands, new horizons we could not be 30 years old…

CÉLESTE, very pretty name, I look at you every night…. Leave your contact information with Audrey, I agree to meet the “Sipionautes” team. Thank you for your follow-up and support.

I’ll take the opportunity to sign the book.

PETER: But I have a very nice retirement, I let myself be carried away, no stress, it’s my trip…

CAT: No, I’m not in a hurry, I have food in the trunks until May 15 by reducing, I can stay until the end of May and then I’ll go back to the Goliath road in a week…

AIMÉE: And yes, I’m too far north, towards the end of the month, a nice captain should take us on board, it will be the END of this crossing, to drop us off to the wind of Martinique, where friends will come to tow us. I don’t see any other solution perhaps JACO can help me to contact a ship or the Authorities or the CROSS that is monitoring me and the NAVAREA.

SIMON: Yes, I will regret my floating island, 4 months of quite sufficient comfort where I am less and less accustomed to pitching and rolling. This constantly changing scenery where 2 fishes of 10 cms catch my attention, sunrises and sunsets, yes, I will miss it… But it will be compensated by the oaks that find their leaves, the first chanterelles or on the pond to hunt the fish, fishing on foot on the vases and sleep aboard the sailboat in a secret corner…

THANK YOU, HANA and PASCAL, for your messages.

There is nothing heroic about FRANCOISE, it is a dream come true. The heroes they were there…. Last night on the ladders, tens of meters above the ground, not easy to hold a spear and so close to the flames. Their objective was to control as quickly as possible… I thank them for that, they have all my admiration.

THANK YOU for your support at Number 145. CHRISTELLE and LÉO the gifted pianist, I wish you with all my heart to pass this exam, I will think of you, good luck.

And then good evening to the ship’s boys who will be able to pray for “Notre Dame” … Achilleas, Edgar, Pol, Ptit Louis.

 

Position: 22*482. N.   057*409.   0.  

Performed: 29 nm = 55 kms

Depth: 4 720 meters


Partagez l'article