Partagez l'article

79ème journée, Vendredi 15 Mars

Toujours ce cap vers le Nord, heureusement je ne parcours que de faibles distances journalières et cela jusqu’à dimanche soir, où j’enlèverai le frein à main…

Et puis, comme les voyages forment la jeunesse pourquoi s’en priver…

Oui, David je suis en train d’ouvrir une autre route… Mais aussi certainement la traversée la plus longue, je prends le chemin des écoliers, comme lorsque j’étais gamin que je raccompagnai les copains avant de rentrer à la maison… J’appréciai ce moment où après avoir été scotché toute une journée sur un banc, je profitai de cette liberté, jamais pressé de rentrer à la maison et aussi le matin jamais pressé d’aller en classe…

La soirée fut terne, une brume prend possession de l’horizon, pas de coucher de soleil. Les nuages sont très bas et le vent très timide.

Seule la lune qui grossit et qui s’élève un peu plus chaque jour, essaye de se frayer un chemin. Parmi les nuages, les étoiles de par la clarté de cette dernière sont pratiquement inexistantes.

Ce matin Bonjour tristesse !  L’horizon, le ciel  tout comme hier soir, tout est gris. J’ai l’impression que l’océan lui si bleu, si beau, scintillant le matin sous le soleil levant et dégoûté, il s’est enveloppé d’un manteau sombre. Et nous, nous subissons cette houle et ce petit vent qui nous ramène  au-delà du Tropique du Cancer que Ken nous a situés par 23*436 N.

PHILIPPE et JEAN-PHILIPPE, (125/126) je vous remercie pour votre générosité, ça m’encourage, à vous transmettre mes émotions, mon ressenti quotidien…

Petit LOUIS bonne nuit.

EDGAR  à demain.

Position : 23*271 N.       043* 688.  O.   

Effectué : 18 nm =37 kms.       

Profondeur: 3430 mètres

 

79th day, Friday 15th March

Still heading north, fortunately I only travel short daily distances, and that until Sunday evening, when I will remove the hand brake…

And then, as travel is a form of youth, why deprive yourself of it…

Yes David I am opening another road…. But also certainly the longest crossing, I take the way of the schoolchildren, as when I was a kid, that I took the boys home before going home… I enjoyed that moment or after being taped all day on a bench, I enjoyed that freedom, never in a hurry to go home, and also never in the morning in a hurry to go to school…

The evening was dull a mist takes possession of the horizon, not sunset. The clouds are very low and the wind very shy.

Only the moon that grows bigger, and rises a little more each day, tries to find its way. Among the clouds the stars, due to the clarity of the latter, are practically non-existent.

This morning hello sadness!  The horizon, the sky just like last night, everything is grey. I have the impression that the ocean is so blue, so beautiful, sparkling in the morning under the rising sun, and, disgusted, he wrapped himself in a dark coat. And we are suffering from this swell and this little wind that brings us back beyond the Tropic of Cancer that Ken has located for us at 23*436 N.

PHILIPPE and JEAN-PHILIPPE, (125/126) I thank you for your generosity, it encourages me, to transmit you my emotions, my daily feelings…

Little LOUIS good night.

EDGAR see you tomorrow.

Position: 23*271 N. 043* 688. W.   

Performed: 18 nm =37 kms.       

Depth : 3430 meters


Partagez l'article