Partagez l'article

74ème journée, Dimanche 10 Mars

On se traîne, O.6 nm et pas de vent, le soleil s’élève, le ciel est dégagé.

La nuit fut agréable, avec un magnifique coucher de soleil, suivit du croissant de lune entouré de ses stars …

Nous savons que cette après-midi sera nettoyage de la coque, et plus si affinité…

Pour l’instant c’est remplissage périodique du bidon vide de 10L d’eau douce, et préparation d’une ligne toute simple. C’est-à-dire un gros fil avec un simple hameçon ….

15 h mise à l’eau… Mais avant il y a toute une préparation, sur un câblot de plusieurs mètres j’envoie le fusil harpon côté tribord, et côté bâbord c’est le couteau, puis le moment délicat dû mouvements instables : chausser les palmes …

Ensuite c’est le plaisir de me retrouver au milieu de mes petits compagnons, qui s’approchent et de les  toucher, ils sont une vingtaine… Puis le grattage commence, mes compagnons sont comme des fous, je dois libérer des particules intéressantes pour eux.

Une dorade curieuse, s’approche, me regarde, fait le tour et je la vois descendre doucement, sa couleur bleu se confond  avec l’abîme.

Après 3/4 h je décide de remonter, là  arrivent 6 dorades Coryphènes, évidement, l’appel de l’assiette resurgit : je me remets à l’eau ! La curiosité est un vilain défaut pour une rôdeuse… Après fléchage, c’est le corps à corps, j’abandonné le fusil, elle est à 10 mètres et elle se fatigue.

Je récupère le poignard, ramène la dorade sous l’eau et lui porte l’estocade qui me permet de hisser depuis la bulle l’ensemble.  Ensuite étripage et découpage, qui sont les 2 mamelles du tonneau… Les déchets déclenchent une folie de gourmandise auprès de ses compagnes, et c’est là que je glisse le fil et le gros hameçon  qui arrivait sur l’eau et aussitôt happé, voici une seconde, 8 jours de bonne nourriture sont  assurés ….

19 h tout est terminé je redescends et enfin le plaisir de préparer un bon  *Carpaccio Tonneau* ….

Bon appétit à vous

Position : 22*086 N   042*887 W     

Effectué : 20 nm= 36 kms   

Reste : 2080 kms.    

Profondeur: 3430 m

 

 

74th day, Sunday, March 10

We drag along, O.6 nm and no wind, the sun rises, the sky is clear.

The night was pleasant, with a magnificent sunset, followed by the crescent moon surrounded by its stars…

We know that this afternoon will be cleaning the hull, and more if affinity….

For the moment it is periodic filling of the empty 10L container of fresh water, and preparation of a very simple line. That is to say a big wire with a simple hook…..

15 h launching…. But before there is a whole preparation, on a cable of several meters I send the harpoon gun on the starboard side, and on the port side it is the knife, then the delicate moment due to unstable movements: putting on the fins…

Then it is the pleasure to find myself in the middle of my little companions, who approach and touch them, they are about twenty…. Then the scratching begins, my companions are like mad, I have to release particles of interest to them.

A curious sea bream, approaches, looks at me, makes the tour and I see it slowly going down, its blue color merges with the abyss.

After 3/4 h I decide to go up again, there come 6 dolphins, of course, the call of the plate resurfaces: I put myself back in the water! Curiosity is a nasty flaw for a stalker… After signposting, it is the hand-to-hand combat, I abandoned the gun, she is 10 meters away and she gets tired.

I collect the dagger, bring the sea bream underwater and carry the stump to it, which allows me to lift the whole thing from the bubble.  Then gutting and cutting, which are the 2 udders of the barrel…. The waste triggers a madness of greediness among his companions, and it is there that I slip the wire and the big hook that arrived on the water and immediately caught, a second ago, 8 days of good food are assured…..

19h all is finished I go down and finally the pleasure of preparing a good *Carpaccio Tonneau*…..

Bon appétit à vous

Position: 22*086 N 042*887 W     

Performed: 20 nm= 36 kms   

Remainder: 2080 kms.    

Depth: 3430 m


Partagez l'article