Partagez l'article

65ème journée, Vendredi  01 Mars

Quand le Tonneau traîne l’ancre flottante, j’ai l’impression d’être un chalutier qui en pêche drague le fond …mais de par l’odeur, depuis hier ça sent le poisson comme sur ces bateaux de pêche ….

Hier soir quel régal ces filets de dorade imprégnés d’huile d’olive et d’aromates, avec un reste de pâtes de la veille… et comme dessert barre de chocolat.

Ce soir ils seront en tartares  cuits mélangés à la farine genre galette.

Donc ce matin découpage de la seconde dorade de par l’écoutille, moment pénible du à cette mer croisée … une partie des filets sèches sur le toit, le reste stocké à l’endroit le plus frais jusqu’à demain pour être préparé avec boulgour et sauce tomate. ..

Ce complément, me fait économiser sur mes rations quotidiennes, ce qui me servira en cas d’un 5ème mois de traversée.

RÉPONSES diverses :

Non je ne m’ennuie pas du tout ,il y a ce plaisir de se sentir libre ,de voyager ,de partager par l’écriture, le plaisir des yeux ,ce soir  j’aurai le temps d’observer le coucher de soleil , et puis j’ai mes compagnons qui me suivent que j’observe, et justement un tout petit ,qui lui depuis son arrivée, nage sur le dos en permanence …est-ce un problème de poumon ,ou cerveau ? A priori il s’en accommode très bien…

Je regrette pour la qualité des photos c’est dommage, vous en retrouverez dans le bouquin …

Si je dois quitter ma capsule pour le radeau survie, j’espère avoir le temps d’emporter mon sac étanche, où il y a l’essentiel pour continuer la navigation, mais l’individu s’adapte toujours  aux situations du moment.

Pour les fusées j’ai un coffret complet pour emporter si possible …et quelques-unes en vrac. Pour le Cargos j’ai déclenché un fumigène  qui pendant 1 minutes donne ma position statique, et permet d’être vu aussitôt… alors qu’une fusée, avec un vent de 40 km/ h  m’aurait positionné  au-delà de l’axe du navire.

Dans mon sac survie j’ai un puissant spot lumineux que ce vais positionner la nuit dans 2 jours aux abords du rail Nord/Sud.

Car ce n’est pas un voilier, ou l’on couche dans le cockpit, et tous les quarts d’heure, on lève la tête pour vérifier l’horizon … là, je n’ai pas ce luxe, je suis confiné à l’intérieur, entre couchette et table à carte… dans les plans j’ai dessiné 2 échelles qui se fonds face afin d’y placer une planche en travers et d’être assis ou debout à la hauteur voulu, par beau temps ça se passe très bien mais lorsque comme en ce moment il part en surf avec une gîte de plus de  20/25° ce n’est pas le perchoir de l’Assemblée nationale….pour la cohue certainement similaire…

Le temps passe très vite, si je n’avais pas ces contacts ni points de repère j’estimerai certainement la durée du trajet déjà parcouru à 6 semaines, alors que je vais bientôt terminer la 10ème. De par les moyens informatique moderne, je ne peux pas me sentir seul, étant chaperonné par Audrey…

Pour ce livre « Mémoires dans un Tonneau «  que j’ai le temps d’ébaucher. Je lance un appel vers un ou une littéraire pour me corriger, et vers un éditeur pour un livre classé Aventures Vécues …

Ce qui me manque ?…de ne pas avoir encore, croisé une sirène…..

A très bientôt …

Position GPS 23° 206. N.    037° 285 W.  

Parcouru : 40 NM  75 kms

Reste : 2670 kms

 

65th day, Friday 01 March

When the barrel drags the floating anchor, I feel like a trawler fishing on the bottom… but due to the smell, since yesterday it smells like fish on these fishing boats….

Last night, what a treat these sea bream fillets impregnated with olive oil and herbs, with a piece of pasta from the previous day… and as a chocolate bar dessert.

Tonight they will be made of baked tartars mixed with galette flour.

So this morning we cut the second sea bream out of the hatch, a painful moment due to the cross seas… some of the dry fillets on the roof, the rest stored in the coolest place until tomorrow to be prepared with bulgur and tomato sauce…

This supplement saves me on my daily rations, which will be useful in case of a 5th month of crossing.

Miscellaneous answers:

No, I’m not bored at all… there’s this pleasure of feeling free… of travelling… of sharing through writing, the pleasure of the eyes… tonight I’ll have time to observe the sunset, and then I have my companions following me that I observe, and just a very small one… who since his arrival, has been swimming on his back all the time… is it a lung problem… or brain? A priori he adapts very well….

I regret for the quality of the photos it’s a shame, you will find some in the book…

If I have to leave my capsule for the life raft, I hope to have time to bring my waterproof bag, where there is the essential to continue sailing, but the individual always adapts to the situations of the moment.

For the rockets I have a complete set to take away if possible… and some in bulk. For the Cargos I triggered a smoke that for 1 minute gives my static position, and allows to be seen immediately… while a rocket, with a wind of 40 km/ h would have positioned me beyond the axis of the ship.

In my survival bag I have a powerful light spot that will be positioned at night in 2 days near the North/South rail.

Because it’s not a sailboat, where you sleep in the cockpit, and every 15 minutes, you look up to check the horizon… there, I don’t have this luxury, I’m confined inside, between bunk and chart table… in the plans I drew 2 scales that merge face to face in order to place a board across and to sit or stand at the desired height, in good weather it goes very well but when as at this moment he goes surfing with a list of more than 20/25° it is not the perch of the National Assembly… for the crowd certainly similar…

Time goes by very quickly, if I didn’t have these contacts and landmarks I would certainly estimate the duration of the trip already made at 6 weeks, while I will soon finish the 10th. By modern computer means, I can’t feel alone, being chaperoned by Audrey…

For this book « Memoirs in a Barrel » that I have time to draft. I make a call to a literary person to correct me, and to a publisher for a book classified as Aventures Vécues…

What do I miss? Not having yet, crossed a mermaid…….

See you soon…

GPS position 23° 206. N. 037° 285 W.  

Travelled: 40 NM 75 kms

Remainder: 2670 kms


Partagez l'article