Partagez l'article

56ème journée – Mercredi 20 Février 2019

Aujourd’hui je prends le temps de répondre à vos certains de vos commentaires :

Pour commencer Simon :

Sur 2500 km parcourus j’ai rencontré 2 bouteilles, un bouchon et 2 sacs en plastiques. Ça n’a rien à voir avec le golfe de Gascogne où l’on y rencontrait des déchets tous les 100 mètres.

Je me déplace lentement, juste un peu plus vite que ces déchets. À l’heure actuelle, je plonge dans une eau claire où l’on voit à plus de 20 mètres : c’est sublime. Cette après-midi, je suis descendu à 7 mètres de profondeur en apnée, afin d’observer la coque de mon tonneau par en dessous, la prochaine fois je prendrais ma caméra. Les daurades, elles sont restées 20 mètres de profondeur auprès de l’ancre flottante car je remonte vers le nord.

Petite question pour Noé :

Pourrais-je avoir plus de précisions concernant les sargasses ? Meurent-elles ? Comment se développent-elles ?

D’après vous, elles sont chargées en métaux lourds car il y en a beaucoup et il est donc difficile de pécher à la traîne sans être attentif à l’accrochage. Maintenant, il faut voir le résultat des analyses des microparticules.

Laurie :

Allez bon courage, un bon feu de cheminée, un bon cassoulet et la journée sera oubliée. L’hiver prochain, je souhaite aller au Cap Nord avec le bateau postal.

Cyril :

Il y a trop d’instabilité pour être à l’extérieur à surveiller. Pêcher avec un kit, malheureusement, demande une certaine technique.

On m’a proposé d’embarquer une aile mais ce type de traversé a déjà été effectué. Ce n’est pas mon concept. J’ai hésité à embarquer mon drone mais finalement j’ai bien fait !

En ce qui concerne le hamac en brousse africaine je l’ai toujours utilisé, mais là c’est trop étroit et ça bouge en permanence. J’ai déjà des bleus partout (bras, dos, cuisses).

Greg :

Merci pour votre poème ! C’est ça le voyage, le dépaysement, l’aventure.

Chantal :

Mon harpon est attaché au cas où une très grosse prise l’emporte et mon couteau également. Par contre je ne descends pas s’il y a trop de vent ou de fortes vagues. Aujourd’hui c’était très calme, durant deux heures j’ai pu finir de nettoyer la coque.

Claudio :

Merci, c’est sympa !

Séverine :

C’est du carpaccio à ma façon. Ce sont des petits cubes que je laisse tremper dans des aromates, je n’ai pas de citron mais c’est extra !

Andréas :

Oui mais la chasse aujourd’hui c’est le gibier qui a gagné. C’est normal et puis j’ai encore des filets qui sèchent au soleil.

Suzanne :

Quelle surprise ! Les souvenirs de Saint Barth me reviennent… tu es près d’Arna ? Merci, je t’embrasse, à très bientôt sur le net…

Bil :

À la fin du mois, je serais un peu mieux fixé sur mon arrivée. Les courants sont assez capricieux, leur déplacement est de 0.5 Nautilus. En ce moment avec la lune, ils sont plus forts. Vu le mauvais départ, si je continue ma route ainsi je devrai arriver à Cuba. J’espère descendre encore avant d’être aspiré vers le nord.

Joseph :

Pour les yeux des poissons je vais essayer, autrement je les fais cuire et je grignote le blanc qui est plein de phosphore et j’en ai besoin !

Robert :

Merci de me suivre depuis votre paradis, je connais bien Saint Kitts car j’ai participé à plusieurs triathlons. La grande côte est très belle et j’y connais également un coin très riche en langoustes.

Cat :

Oui une journée comme celle-ci ne s’oublie pas. J’ai passé 5 heures à l’extérieur dans l’eau et sur le tonneau. La visibilité est de 20 kms ça qui fait une circonférence de 120 kms. Il n’y a personne… Juste 5 petits poissons rayés qui assiste à mes apnées sous la coque. Je les vois aussi depuis l’intérieur par mon hublot…

Noémie :

Merci à vous, c’est très sympa, continuez !

Beatrice :

Voilà une mamie heureuse ! Je souhaite à Victoire qu’en 2100 les gens soient redevenus plus raisonnables. Beaucoup de bonheur à vous et je vous promets que lorsque je toucherai terre je crierai son nom … Victoire !!!

Merci à tous, j’ai passé un merveilleux moment à lire vos commentaires… Ceux dont j’ai l’adresse mail je vous réponds en direct

Bonne journée à tous !

Position GPS : 24.23418, -35.17325

56th day – Wednesday 20 February 2019

Today I take the time to respond to your comments:

To start with Simon:

Over 2500 km I met 2 bottles, a cork and 2 plastic bags. It has nothing to do with the Bay of Biscay, where waste was found every 100 meters.

I move slowly, just a little faster than this waste. At the moment I am diving into clear water where you can see at more than 20 meters it is sublime. This afternoon I went down to a depth of 7 meters, in order to observe the hull of my barrel from below, next time I will take my camera. The mahi mahi remained 20 meters deep near the floating ink (since I go up to the north).

A quick question for Noé:

Could I have more details about Sargasso? Do they die? How do they develop?

There are a lot of them hung up and it is therefore difficult to sin troll without paying attention to the hooking. Now we have to see the results of the micro particle analyses.

Laurie:

Go good luck, a good fireplace, a good cassoulet and the day will be forgotten. Next winter I want to go to the North Cape with the postal boat.

Cyril:

There is too much instability to be outside to watch out for. Fishing with a kit, unfortunately, requires a certain technique.

I was offered to take a wing on board but this type of crossing has already been done. It’s not my concept. I hesitated to take my drone with me, but in the end I did the right thing!

As for the hammock in the African bush, I’ve always used it, but this time it’s too narrow and it’s always moving. I already have bruises everywhere (arms, back, thighs).

Greg:

Thank you for your poem! This is the journey, the change of scenery, the adventure.

Chantal:

My harpoon is attached in case a very large catch takes it away and so is my knife. However, I don’t go down if there are too many winds or strong waves. Today it was very quiet, for two hours I was able to finish cleaning the hull.

Claudio:

Thank you, that’s nice!

Severine:

It’s carpaccio in my own way. They are small cubes that I let soak in herbs, I don’t have any lemon but it’s great!

Andréas:

Yes, but the hunt today is the game that won. That’s normal, and then I still have nets that dry in the sun.

Suzanne:

What a surprise! Some memories of Saint Barth come back to me… you’re near Arna? Thank you, I kiss you, see you soon on the net….

Bil :

At the end of the month I would be a little more focused on my arrival. The currents are quite capricious, their displacement is 0.5 nautiluses. Right now with the moon they are stronger. Considering the bad start if I continue on my way so I should arrive in Cuba. I hope to go down again before being sucked north.

Joseph:

For the eyes I will try, otherwise I cook them and I nibble the white which is full of phosphors.

Robert:

Thank you for following me from your paradise, I know St Kits well because I have participated in several triathlons. The coast is very beautiful and I also know a very rich area for lobsters.

Cat:

Yes, don’t forget this day. I spent 5 hours outside in the water and on the barrel. The visibility is 20 km that makes a circumference of 120 km. There’s no one… Just five little striped fish watching my apneas under the hull. I can also see them from the inside through my window….

Noémie :

Thanks to you it’s very nice, keep going!

Beatrice:

There’s a happy granny! I wish Victory that by 2100 people had become more reasonable again. A lot of happiness to you and I promise you that when I touch the ground I will shout his name… Victory!!!

Thank you all, I had a wonderful time… Those whose email address I have I answer you live.

Have a good day, everyone!

GPS position: 24.23418, -35.17325


Partagez l'article