Partagez l'article

51ème Journée – Vendredi 15 Février

J’aurais aimé remercier les personnes qui m’ont généreusement fait un don mais ayant un problème avec le serveur satellite, je n’ai pas pu recevoir le mail d’Audrey m’indiquant le nom de ces personnes mais cela va rentrer dans l’ordre.

Je descends droit vers le sud 41 nm soit 76 kms, c’est une bonne nouvelle ! Vers 5 heures je suis rentré dans les 25° nord.

Aucune trace de mes compagnons de voyages, l’aquarium est délaissé et quand je jette des bouts de carcasse séchée personne d’intéressé.

Dans ce cas si mardi je ne peux pas chasser je nettoierai la coque.

Mes compagnons sous-marins ont du mal à me suivre, en revanche j’ai aperçu un bel oiseau qui planait et jouait avec les vagues. En voulant m’identifier il est passé très proche.

J’espère que je pourrais le prendre en photo à son retour. Il ressemble au « grand labbe » tout comme pour les sargasses peut être qu’un ou une spécialiste pourra m’éclairer sur la race de cet oiseau.

Je vous avais parlé de la « cambuse », c’est un endroit où le temps ne compte pas, où l’on prépare suivant ses disposition et son humeur le petit plat qui va faire plaisir…
Dès la première semaine j’ai vu la direction et j’ai compris que je n’étais pas dans barrique d’Alain Bombard, les 3 mois ne seront donc pas suffisants.

Je fais deux repas, le petit-déjeuner à 10 heures et le dîner à 16h30. Pour se faire j’ai 3 éléments indispensables :

– Ma bouilloire surtout pour le thé du matin que je bois dans un thermos pour ne pas en renverser.

– Ma petite cocotte-minute, c’est une merveille pour le poisson les pâtes et la cuisson des sachets au bain marie. Je pourrais presque y faire du pain mais je préfère économiser mes deux bouteilles de gaz de 3 kg.

– Ma casserole qui me sert maintenant d’assiette pour éviter de reverser ma nourriture en cas de vague vicieuse.

Le seul défaut est que je n’ai pas installer de ceinture au niveau du plan de travail qui passerait dans le bas du dos pour éviter de valser dans tous les sens lors de roulis trop importants. Je m’en occuperai dès que le temps le permettra.

Demain s’il ne se passe rien de particulier je vous parlerai de la couchette.

À demain avec plaisir!

Position GPS : 26.00955, -32.1998

51st Day – Friday, February 15th

I would have liked to thank the people who generously donated to me but having a problem with the satellite server I couldn’t receive Audrey’s email telling me the names of these people but it will be fine.

I’m going straight south 41 nm or 76 km, that’s good news! Around 5 o’clock I went back to 25° North.

No trace of my travelling companions, the aquarium is abandoned and when I throw pieces of dried carcass nobody interested.

In that case if Tuesday I can’t hunt, I’ll clean the hull.
My underwater companions have trouble following me, but I did see a beautiful bird hovering and playing with the waves. In trying to identify me, he came very close.

I hope I could take a picture of him when he gets back. It looks like the « big labbe » just like the sargasso, maybe a specialist can enlighten me on the breed of this bird.

I told you about the « lazarette », it’s a place where time doesn’t count, where you prepare according to your disposition and mood the little dish that will please you…

From the first week I saw the management and I understood that I was not in Alain Bombard’s barrel, so the 3 months will not be enough.

I have two meals, breakfast at 10 a.m. and dinner at 4:30 p.m. To do this I have 3 essential elements:

– My kettle especially for the morning tea I drink in a thermos so as not to spill it.

– My little pressure cooker is a marvel for fish, pasta and cooking bags in a water bath. I could almost make bread there but I prefer to save my two 3 kg gas bottles.

– My saucepan which now serves as a plate to avoid spilling my food in case of a vicious wave.

The only defect is that I didn’t install a belt at the level of the work surface that would pass through the lower back to avoid waltzing in all directions when the roll is too large. I will deal with it as soon as the weather permits.

Tomorrow, if nothing special happens, I’ll tell you about the bunk.

See you tomorrow with pleasure!

Position GPS: 26.00955, -32.1998


Partagez l'article